Plusieurs jeunes filles diminuent leur pratique d’activités physiques durant la période de l’adolescence. Au Québec, seulement 38 % des adolescentes sont suffisamment actives (Kino-Québec).

Pour atteindre les recommandations quotidiennes en matière d’activité physique, les filles n’ont pas besoin d’être de grandes athlètes. Elles peuvent cumuler tous les types d’activités :

  • les déplacements actifs
  • les cours d’éducation physique
  • les sports (récréatifs ou de compétition)
  • les tâches ménagères physiques
  • les jeux actifs.

Les adolescentes sont influencées par les adultes de leur entourage, incluant les nombreux intervenants scolaires. Une influence positive peut avoir un impact significatif sur les jeunes filles. Voici cinq astuces pour les encourager à bouger :

1. Offrir plusieurs choix d’activités
Pour rejoindre le plus grand nombre d’étudiantes, n’oubliez pas de varier les choix d’activités. Par le programme des activités parascolaires, plusieurs options suscitant l’intérêt des adolescentes peuvent être proposées.

2. Faire connaître le sport féminin
Bien que le sport féminin gagne en popularité depuis quelques années, il est encore trop peu valorisé. Faire connaître des modèles d’athlètes féminines et souligner leurs exploits sportifs est une façon d’inspirer et de motiver les filles.

3. Encourager l’activité physique pour le plaisir
Certaines filles préfèrent les activités récréatives plutôt que la compétition. Il ne faut donc pas accorder une trop grande importance à la victoire. Encourager les jeunes à bouger pour le plaisir est gagnant.

4. Être un modèle
En tant qu’intervenant auprès des jeunes, il est possible pour vous de les influencer. Essayez de valoriser un mode de vie actif et tentez d’adopter une attitude positive.
Une attitude ou des comportements discriminatoires envers les filles peuvent les décourager à faire du sport. À cet égard, ne tolérez pas les moqueries et les commentaires comme « lancer comme une fille » ou « faire des push-up de fille ».

5. S’intéresser, encourager et féliciter
Démontrer un intérêt envers les accomplissements sportifs des adolescentes est un moyen de les encourager à persévérer. N’hésitez pas à discuter avec elles des activités physiques qui les intéressent et à les féliciter pour leurs initiatives.

L’Alliance vous proposent le projet Faites comme elles. Inspiré du projet national Fille’active, le projet Faites comme elles a pour objectif de faire bouger les filles de 12 à 17 ans dans un contexte non-compétitif. Le projet mise sur le dépassement de soi, la réussite personnelle ainsi que la force d’un groupe uni. La démarche proposée par Faites comme elles est basée sur le projet pilote Escal’active, déployé en 2014 et en 2015 à l’école secondaire l’Escale dans la MRC des Sources, qui a enregistré un haut taux de participation chez les jeunes filles et qui a démontré des résultats prometteurs. Découvrez le projet et les outils disponibles.

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe et nutritionniste
Date de publication : septembre 2014
Mise à jour : 2016

Références :

  • Fast and female (2013). Moyens pour garder les filles dans le sport, [En ligne], [http://www.fastandfemale.com/fr/girls-in-sport/ways-keep-girls-sport/] (Consulté le 5 juin 2014).
  • Kiné-santé (2009). Les filles sont moins actives que les garçons, [En ligne], [http://www.kinesante.pearsonerpi.com/2009/10/10/dossier-les-filles-sont-moins-actives-que-les-garcons-pourquoi/] (Consulté le 5 juin 2014).
  • Fillactive. [En ligne], [https://www.fillactive.ca] (Consulté le 5 juin 2014).