Le Panthéons des sports de Sherbrooke intronisait cette semaine sa quatrième cohorte de récipiendaires. À l’occasion de cette quatrième cérémonie en autant d’année, ce sont dix nouveaux membres qui ont été honorés :

 

Athlètes :

  • Leroy Blugh, football
  • Annie Perreault, patinage de vitesse courte piste
  • Maryse Perreault, patinage de vitesse courte piste
  • Mélissa Raymond, volleyball
  • Marcel Roy, cyclisme
  • Christine Slythe, athlétisme

Bâtisseurs :

  • Ivan Beaulieau, sport amateur
  • Sylvie Béliveau, soccer

Équipe :

  • Les Castors juniors 1975-1976, hockey

Événement :

  • La Traversée internationale du lac Memphrémagog

 

Pour découvrir tous les membres intronisés au Panthéon des sports de Sherbrooke depuis 2015, rendez-vous au www.pantheonsportssherbrooke.com.

Les saines habitudes de vie mises de l’avant

Le Panthéons des sports, qui fait rayonner les réussites et l’engagement de plusieurs dizaines de personnes, contribue à promouvoir l’importance d’un mode de vie physiquement actif auprès des jeunes et de leur famille. Évidemment, tous les jeunes n’aspirent pas à devenir des athlètes Olympiques ni même des athlètes de compétition. Toutefois, la découverte de modèles du milieu sportif d’ici pourrait se révéler être :

  • la bougie l’allumage d’un grand rêve ;
  • la source de motivation à bouger davantage ;
  • à l’origine d’un projet ou d’un évènement original ;
  • et bien plus!

Par ailleurs, saviez-vous que les parents identifient l’accessibilité comme principale raison qui empêche leurs enfants de pratiquer des activités physiques et sportives? Le rayonnement du sport d’excellence à Sherbrooke, tout comme la tenue d’évènements d’envergure, contribuent certainement à l’augmentation du nombre d’infrastructures sportives dans la ville, des infrastructures dont peuvent bénéficier l’ensemble des familles sherbrookoises.

Faire connaître le sport féminin

C’est connu, de nombreuses jeunes filles diminuent leur pratique d’activités physiques durant la période de l’adolescence. Nul besoin d’être des athlètes élites pour atteindre les recommandations quotidiennes en matière d’activité physique. Or, au Québec, on estime que seulement 38 % des adolescentes sont suffisamment actives.

Bien que le sport féminin gagne en popularité depuis quelques années, il est encore trop peu valorisé. Plusieurs stratégies peuvent influencer positivement les filles à bouger comme faire connaître des modèles d’athlètes féminines. En soulignant leurs exploits et en faisant rayonner différentes disciplines sportives, bon nombre de jeunes filles seront inspirées et motivées.

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe
Photo : M. Jean Perrault, président du conseil d’administration du Panthéon des sports de Sherbrooke
Date de publication : septembre 2018