Du 12 au 16 novembre se tiendra la 7e édition de la Semaine « Le poids ? Sans commentaire ! ». Comme chaque année, l’organisme ÉquiLibre souhaite sensibiliser la population à l’omniprésence et aux conséquences négatives qu’ont les commentaires sur le poids. Cette année, sous le thème «Derrière ton écran, commente différemment», ils aborderont le poids et l’apparence physique à l’ère des médias sociaux. La toute nouvelle porte-parole d’ÉquiLibre, l’actrice Marie-Soleil Dion, sera la tête d’affiche de la campagne! Au menu : outil de sensibilisation, atelier pédagogique, billet de blogue et bien plus encore! Vous pourrez découvrir toutes les informations sur la campagne au  www.lepoidssanscommentaire.ca et sur la page Facebook.

À l’occasion de cette semaine de sensibilisation à venir, l’Alliance avait envie de discuter d’image corporelle. À quelques reprises déjà, nous vous avons partagé différents moyens d’aider les jeunes à être satisfaits de leur apparence. Parmi les meilleures astuces, nous retrouvons  «être un modèle positif». Donner le bon exemple est un concept assez simple à comprendre, mais lorsqu’il est question d’image corporelle, il est parfois plus difficile de l’appliquer. Voici donc quelques comportements à éviter et à favoriser afin de vous aider à jouer votre rôle de modèle auprès des jeunes.

Les attitudes et les comportements à éviter :

X Commenter votre propre poids. Même s’il est banal et concerne votre propre corps, votre commentaire peut avoir des conséquences négatives pour vous et pour les autres.
X Laisser paraître votre préoccupation à l’égard de votre poids devant un jeune.
X Féliciter une personne qui a perdu du poids. Un commentaire sur le poids, même s’il peut sembler flatteur, peut nuire à l’estime de soi.
X Discuter du poids d’une personnalité connue (acteur, chanteur, politicien, etc.).
X Associer la minceur à un symbole de santé et de bonheur.
X Donner des conseils à un jeune en lien avec son poids.
X Donner un surnom à une personne en lien avec son poids ou son apparence physique.

Les attitudes et les comportements à favoriser :

√ Éliminer de votre vocabulaire les mots négatifs et douloureux utilisés pour décrire votre corps ou celui d’un autre.
√ Ne pas tolérer les commentaires sur le poids émis par les gens autour de vous et leur expliquer pourquoi.
√ Réduire la fréquence à laquelle vous utilisez la balance jusqu’à cesser complètement de vous peser.
√ Vous donner le droit de manger tous les aliments, sans culpabilité.
√ Bouger par plaisir et non par obligation.
√ Complimenter et valoriser les gens autour de vous sur des qualités non reliées à l’apparence physique.
√ Garder un œil critique sur les publicités et les images publiées dans les médias.
√ Célébrer la diversité puisque chaque personne est unique.

 

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe
Date : novembre 2018