Avec la collaboration de Valérie Beaulieu, animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire*

C’est bien connu; l’eau est un élément essentiel à la vie et indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. L’un des constats émis à la suite du Portrait des jeunes Sherbrookois était que les jeunes ne consommaient pas suffisamment d’eau sur une base quotidienne. Pour renverser la vapeur, une initiative a vu le jour sur le territoire de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke. En effet, depuis le printemps 2014, ce sont 1600 élèves et membres du personnel de six écoles primaires de Sherbrooke, soit Jean XXIII, LaRocque, des Quatre-Vents, Écollectif, Notre-Dame-du-Rosaire et Sylvestre qui ont participé au projet EAU.

Divisé en trois phases, le projet EAU avait pour objectif de conscientiser les élèves ainsi que leur famille sur l’importance de boire de l’eau et de les sensibiliser au fait que l’eau est gratuite et facilement accessible à partir de tous les robinets  de Sherbrooke!

Au cours de la Phase I, les élèves ont reçu une bouteille de 1,5 litre d’eau avec une étiquette aux couleurs du projet. Ces bouteilles symbolisaient la quantité optimale d’eau à boire chaque jour.  Ces bouteilles ont été remises lors de moments clés tels que pendant le mois de l’activité physique et la journée mondiale de l’eau, par exemple.

Dans un deuxième temps, les élèves ont reçu un gobelet d’eau contenant un infuseur qui leur permettait d’aromatiser leur eau. Après avoir fourni un effort physique tel qu’une récréation ou une danse WIXX, les élèves et le personnel ont pu « wixxer » leur eau afin de bien s’hydrater. Le bar à fruits, installé dans chaque école, a permis aux jeunes de créer une eau fruitée savoureuse et facilement reproductible à la maison.

Finalement, lors de la phase III, chaque école avait transformé un local en zone ZEN où toutes les classes défilaient pour venir déguster trois recettes d’eaux aromatisées avec fruits, légumes ou fines herbes. Dans un environnement calme, les élèves pouvaient lire et se détendre tout en consommant leur eau. Les saines habitudes de vie c’est aussi de savoir se détendre et donner un temps de repos à son corps pour une récupération saine. De plus, la valeur écologique a teinté l’activité puisque petits et grands étaient invités à apporter leur bouteille personnelle.

Une vague d’eau dans les écoles de Sherbrooke!

Le projet EAU ou des projets similaires sont maintenant vécus dans plusieurs écoles primaires de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke. « Les actions réalisées au cours des dernières années ont produit un effet positif important sur les élèves », indique Valérie Beaulieu, AVSEC.

Déployer le projet EAU sur un territoire unifié touchant six écoles primaires montre que le besoin d’association positive est recherché et les gens apprécient de faire partie du groupe qui les place dans un ensemble d’acteurs valorisés et motivants. En plus de contribuer à ancrer de saines habitudes de vie chez les jeunes, ce type d’activité entraîne aussi des effets positifs dans les familles et chez les membres du personnel.

« Nous notons encore cette année que davantage d’élèves ont une gourde d’eau à l’école et que l’eau est aussi plus présente dans la boîte à lunch des élèves dînant à l’école. Aussi, nous avons observé que des membres du personnel ont troqué leur deuxième café du matin par de l’eau aromatisée aux fruits! », a remarqué Valérie Beaulieu, AVSEC.

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe et nutritionniste
Date de publication : janvier 2018 (article original rédigé en 2016)