Même chez les jeunes d’âge primaire, des actions peuvent être prises pour influencer la perception que les enfants ont de leur image corporelle. Voici quelques astuces qu’un intervenant peut mettre en application pour favoriser une image corporelle positive.

Parler avec les jeunes
Selon le groupe d’âge, plusieurs activités peuvent aborder des thématiques au sujet de l’image corporelle. N’hésitez pas à en discuter avec les jeunes. Voici quelques exemples de messages clés à véhiculer :

  • Qu’est-ce que la beauté? Expliquez-leur qu’il existe plusieurs modèles de beauté, que chaque personne est unique et que personne n’est parfait.
  • Les modèles de beauté représentés dans les médias, autant les femmes que les hommes, sont souvent irréalistes. Les images que l’on voit dans les publicités sont souvent modifiées par des logiciels.
  • Démystifiez les idées préconçues auprès des enfants. Explorez les stéréotypes avec les jeunes pour les aider à y voir plus clair.

Bannir les commentaires négatifs sur l’apparence physique
Les commentaires négatifs sur l’apparence physique n’ont pas leur place. Ne tolérez pas que les jeunes aient entre eux un langage méchant à l’égard de leurs pairs ou de toute autre personne.

Encourager l’adoption de saines habitudes de vie
Transmettez aux enfants le plaisir de manger afin qu’ils développent une relation saine avec la nourriture. Pour ce faire, encouragez-les à être à l’écoute de leurs signaux de faim et de satiété. Encouragez-les également à cuisiner et à manger souvent en famille. De plus, incitez les enfants à faire de l’activité physique quotidiennement. Lorsque possible, donnez-leur la possibilité de bouger. Finalement, encouragez les jeunes à avoir de bonnes habitudes de sommeil et une bonne hygiène de vie. Tous ces éléments contribuent, à leur façon, à développer une image corporelle positive.

Être à l’écoute des jeunes
Tendez l’oreille et soyez à l’affût des paroles et des commentaires des jeunes. Les préoccupations concernant leur image corporelle peuvent se révéler sous plusieurs formes. Des commentaires négatifs sur leur poids et leur physique ou encore des commentaires positifs à l’égard de l’apparence des autres en sont des exemples. Ce sont des signaux qui peuvent être révélateurs d’une perception négative de leur image corporelle.

Valoriser les qualités non reliées à l’image corporelle
Lorsque vous complimentez un jeune ou un groupe de jeunes, évitez les commentaires qui concernent l’apparence physique. Favorisez plutôt les compliments relatifs à leur personnalité, leurs forces et leurs réussites. En valorisant les jeunes sur autre chose que leur apparence, cela les aidera à s’apprécier et à apprécier les autres pour des qualités qui vont au-delà de l’image corporelle. Pour des exemples de qualités, consultez la liste des qualités liées à la personnalité.

Être un modèle positif
En tant qu’intervenant, essayez d’être un modèle positif pour les enfants. Puisqu’ils reproduisent souvent les comportements des adultes qui les entourent, tentez de donner le bon exemple. Pour ce faire, essayez d’adopter de saines habitudes de vie et de développer une relation saine avec votre corps.

L’adolescence est une période importante pour les jeunes, car c’est à ce moment qu’ils atteignent la puberté, qu’ils développent leur confiance en soi et qu’ils expriment davantage leur personnalité. Afin de les accompagner à travers cette période ponctuée de changements, voici quelques trucs et astuces.

Parler avec les jeunes
De nombreuses thématiques concernant l’image corporelle peuvent être traitées avec les adolescents. N’hésitez pas à mettre en place des activités afin de discuter de l’image corporelle avec vos groupes de jeunes. Voici quelques messages clés que vous pouvez aborder avec eux :

  • À la puberté, le corps change. Ces changements sont normaux et il faut du temps pour s’y adapter. De plus, chaque jeune subit ces changements à son propre rythme.
  • Il est tout à fait normal chez les jeunes de se comparer entre eux. Expliquez-leur qu’il existe plusieurs modèles de beauté. Faites ressortir que chaque personne est unique et que la perfection n’existe pas.
  • L’influence des médias sur la perception du public au sujet des standards de beauté. Fréquemment, les femmes et les hommes représentés dans les médias sont irréalistes. Les images que l’on voit dans les publicités sont souvent modifiées par des logiciels.
  • Remettre les pendules à l’heure quant aux nombreux stéréotypes concernant l’image corporelle qui sont véhiculés dans la société.

Bannir les commentaires négatifs sur l’apparence physique
Les commentaires négatifs et discriminatoires sur l’apparence physique n’ont pas leur place. Ne tolérez pas que les jeunes aient des propos déplacés à l’égard de leurs pairs ou de toute autre personne. Faites-leur comprendre l’impact que ces paroles peuvent avoir sur la vie des gens, même si elles sont dites à la blague.

Développer le jugement critique des jeunes
Aidez les jeunes à développer leur jugement critique. En ayant un esprit plus critique, ils seront davantage en mesure de réfléchir et de réagir aux modèles de beauté présentés dans les différentes publicités et dans les médias.

Encourager l’adoption de saines habitudes de vie
Transmettez aux jeunes le plaisir de manger afin qu’ils développent une relation saine avec la nourriture. Pour ce faire, encouragez-les à être à l’écoute de leurs signaux de faim et de satiété. Encouragez-les également à cuisiner et à manger souvent en famille. Vous pouvez également leur expliquer les effets néfastes des diètes amaigrissantes. De plus, incitez les jeunes à faire de l’activité physique quotidiennement. Offrez-leur des activités qui les intéressent et donnez-leur la possibilité de bouger aussi souvent que possible. Finalement, encouragez les jeunes à avoir de bonnes habitudes de sommeil et une bonne hygiène de vie. Tous ces éléments contribuent, à leur façon, à développer une image corporelle positive.

Bannir l’utilisation de la balance et la mesure du tour de taille
Éliminez l’utilisation de la balance et la mesure du tour de taille à l’école. Quel que soit le contexte, la pesée n’est pas une méthode à préconiser, pas plus que la mesure du tour de taille. L’utilisation de telles méthodes peut être lourde de conséquences, car elles contribuent à l’apparition et à l’augmentation de la préoccupation à l’égard du poids chez les adolescents.

Être à l’écoute des jeunes
Tendez l’oreille et soyez à l’affût des paroles et des commentaires des jeunes. Les préoccupations en lien avec leur image corporelle peuvent se révéler sous plusieurs formes. Des commentaires négatifs sur leur poids et leur physique ou encore des commentaires positifs à l’égard de l’apparence des autres en sont des exemples. Ce sont des signaux qui peuvent être révélateurs d’une perception négative de leur image corporelle.

Valoriser les qualités non reliées à l’image corporelle
Lorsque vous complimentez un jeune ou un groupe de jeunes, évitez les commentaires qui concernent l’apparence physique. Favorisez plutôt les compliments relatifs à leur personnalité, leurs forces et leurs réussites. En valorisant les jeunes sur autre chose que leur apparence, cela les aidera à s’apprécier et à apprécier les autres pour des qualités qui vont au-delà de l’image corporelle. Pour des exemples de qualités, consultez la liste des qualités liées à la personnalité.

Être un modèle positif
En tant qu’intervenant, essayez d’être un modèle positif pour les jeunes. Les adolescents s’inspirent des gens qui les entourent. Soyez leur inspiration et tentez de donner le bon exemple. À titre de modèle positif, essayez d’adopter de saines habitudes de vie et de développer une relation saine avec votre corps.

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe et nutritionniste
Date de publication : septembre 2014

Références:

  • ÉquiLibre. Mon ÉquiLibre, [En ligne], [http://www.monequilibre.ca/] (Consulté le 30 juin 2014).
  • Veille action pour de saines habitudes de vie (2012). L’image corporelle : comment sensibiliser les jeunes, [En ligne], [http://veilleaction.org/les-fiches-pratiques/problemes-lies-au-poids/l-image-corporelle-un-probleme-de-poids-comment-sensibiliser-les-jeunes.html] (Consulté le 30 juin 2014).