En collaboration avec Marie-Hélène Dussault, intervenante à l’école primaire Jean-XXIII et les élèves de la classe de 2e année de Mme Marie-Claude.

Lorsqu’on leur en donne la chance, les jeunes peuvent faire preuve de beaucoup de dévouement. C’est le cas des élèves de la classe de Mme Marie-Claude de l’école Jean-XXIII. Depuis quelques mois, les 18 jeunes prennent part au projet entrepreunarial Collations (les jeunes doivent encore choisir le nom officiel du projet) qui vise à fournir des collations saines pour dépanner les élèves qui n’en ont pas. Un projet qui prend tout son sens lorsqu’on sait que l’école possède l’un des indices de défavorisation les plus élevé de la Commission scolaire de la région-de-Sherbrooke (CSRS). Répartis dans six différents comités soit sondage, communication, collation, recettes, finances et technologie, les jeunes assument le plus grand nombre de responsabilités que possible. Allant du choix des recettes, à la publicité, aux achats, à la confection des collations, au suivi budgétaire, il s’agit d’une expérience riche en apprentissages. Depuis janvier, les jeunes ont préparé des brochettes de fruits, des muffins, des duos de raisins et de fromage, des coupes de yogourt avec fruits et granola, des pois chiches grillés et bien plus. Apprenant de leurs erreurs et de leurs succès, les jeunes ont, au fil des semaines, su bâtir un projet à leur image.

 

Récemment, nous avons d’ailleurs eu le privilège de rencontrer quatre des élèves participants. Une brève entrevue nous a permis de constater le plaisir et la fierté que prennent les jeunes à mener ce projet. Ils sont également très heureux de pouvoir aider leurs pairs dans le besoin. Lorsque questionné sur leur tâche favorite, les annonces à l’intercom fut la réponse la plus populaire. Il faut dire que nous avions avec nous des membres du comité communication! 

 

Évidemment, un tel projet ne pourrait avoir vu le jour sans l’implication soutenue de l’équipe école. Motivées par le souhait de la direction de mettre de l’avant des projets entrepreunariaux à l’école, Marie-Claude et Marie-Hélène ont saisi l’opportunité d’intégrer les saines habitudes de vie à leur projet. Bien que la réalisation du projet soit facilité par l’obtention d’une bourse Croque-Santé de Métro d’une valeur de 1000 $, les deux passionnées reconnaissent que le projet Collations requiert un investissement de temps et d’énergie considérable. Toutefois, elles sont enchantées par tous les effets positifs sur les jeunes notamment le développement d’autonomie et la sensibilisation à une saine alimentation.

Si tout ce déroule tel que prévu, le projet s’échelonnera jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours. Certains jeunes pourraient aussi avoir l’opportunité de participer au salon de l’entrepreunariat le 17 mai prochain, une autre superbe occasion pour eux d’apprendre et de faire vivre les saines habitudes de vie.

Rédaction : Janie Blais-Bélanger, coordonnatrice-adjointe et nutritionniste
Date de publication : avril 2018